COVID19 : des déchetteries ouvertes aux professionnels

[mise à jour le 20/04/20]

En cette période de crise sanitaire, des services publics de collecte et des déchetteries professionnelles privées accueillent les professionnels dans le département, avec des plages horaires adaptées et un effectif réduit pour respecter au mieux les gestes barrières de sécurité. Tour d’horizon de l’ouverture de ces déchetteries dans le département des Landes.

Bien évidemment, les entreprises qui se déplacent doivent impérativement respecter les gestes barrières recommandés dans le contexte de l’épidémie COVID 19. Avant tout déplacement, nous conseillons aux chefs d’entreprises de téléphoner.

SICTOM du Marsan : 1038 route de Marcadé, Saint-Perdon – 05 58 06 74 74

La collecte des ordures ménagères et du tri sélectif est maintenue pour les ménages et les professionnels. Seuls les déchets verts ne sont pas pris en charge. C’est le moment de faire du compost. Les déchetteries sont fermées au public.

Mont de Marsan : Centre landais de tri des déchets industriels – 05 58 85 29 74

Pour les professionnels du BTP, le CLTDI est ouvert de 7h30 à 12h et de 13h30 à 18h30

SIVOM pays du Born : 115 Route de Piche, Pontenx-les-Forges – 05 58 78 50 93

La collecte des ordures ménagères et du tri sélectif est maintenue mais les déchetteries restent fermées.

Pontenx-les-Forges : déchetterie des Ets Perrou & Fils située Chemin Piche – 05 58 04 89 24

La déchetterie est toujours ouverte aux professionnels de 8h à 12h et de 13h à 16h. En raison du COVID-19, les horaires ou les services proposés peuvent changer renseignez-vous avant de vous déplacer.

SITCOM Côte Sud des Landes : 62 Chemin du Bayonnais, 40230 Bénesse-Maremne – 05 58 72 03 94

L’ensemble des 22 déchetteries est fermé. Seul subsiste le service de collecte des ordures ménagères et l’unité de valorisation énergétique de Bénesse-Maremne. Les points d’apports volontaires ne sont plus collectés. Il est donc demandé de conserver si possible les emballages à domicile. S’ils ne peuvent les garder, les disposer dans les conteneurs avec les ordures ménagères ; ils seront malgré tout valorisé en électricité.

Afin d’apporter une solution aux petites entreprises du territoire poursuivant leur activité, un service gratuit de mise à disposition de bennes est mis en place depuis le 6 avril. Ces bennes, destinées prioritairement aux végétaux et déchets inertes (gravats) sont positionnées :
• dans les locaux des entreprises,
• au sein des services techniques des communes qui en feraient la demande, en point de regroupement.
Pour en savoir plus : 05 58 72 70 14 – Lundi au vendredi de 8h à 12h

Angoumé – SITA Sud-Ouest (Suez) 51 route du Potier – 05 58 97 48 94

Les apports directs sur site se font entre 8h et 13h.

Réseau des déchetteries des magasins Point P – 06 07 41 82 68

Deux modes de collecte co-existent :
1- Une mise à disposition de bennes, de bigs bags et une reprise avec le collecteur situé à proximité.
2- Dans certaines agences, un service de déchetterie est proposé au client : c’est une plateforme de regroupement et de tri des déchets de chantier du BTP. Exemples :
• Sur St Paul les Dax, route de Bayonne  – 05 58 91 70 48
• Sur Saint-Pierre-du-Mont, 96 boulevard de Tudela – 05 58 06 98 74
• Sur Biscarrosse, rue des Tisserands – 05 58 78 75 79

Centre de tri de Laluque – Véolia Recyclage & Valorisation des Déchets, 345, route Jean d’Arnaud – 05 32 18 88 88

Cette déchetterie est ouverte aux professionnels du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 13h30 à 16h30. Téléphonez avant de vous déplacer. Les professionnels peuvent dépser leurs gravats et déchets industriels banals (DIB). Cependant, les entreprises doivent se présenter en mono déchet. Ex : bois, ferraille ou DIB. Tout déchet qui arriverait non trié  serait facturé au tarif du DIB tout venant. Cette autorisation de vidage est soumise à validation du tarif en vigueur.
Le centre de Laluque accepte les déchets suivants : DIB / tout venant, bois à emballages bruts (palette brute), bois en mélange, métaux/ferraille, carton/papier. Attention, le site n’est pas équipé d’un terminal de télé paiement. Il sera demandé un paiement au comptant à tout nouveau client avec un acompte minimal de 200 euros avant vidage.

De plus,l’organisation d’une collecte est possible (exemple pour les gravats, déchets dangereux types pots de peinture ou autres déchets ne pouvant pas être réceptionnés directement sur la déchetterie de Laluque) avec la mise à disposition d’une benne ou caisse palette.

SIETOM de Chalosse : 815 route des Partenses à Caupenne – 05 58 98 57 57

Les déchetteries sont fermées. La collecte des ordures ménagères et sélectives est maintenue.

L’ISDI de Pontonx  est fermée.

Ville de St Sever

Mise à jour au 01/04/2020 : arrêt de la collecte en porte-à-porte du pont de l’avenue de Gaulle au rond-point de Péré. Un container est installé sur le parking face au bar et un autre à côté du point de tri rue Rabelais. Le service des bennes à déchets verts est réactivé ; elles sont disponibles dans les points et roulements habituels. Cf. sur le site de la mairie de St Sever.

Le SICTOM Ouest : Secteur Cdc Aire sur l’Adour – 05 62 08 93 84

La collecte des ordures ménagères est maintenue mais le tri sélectif (bacs jaunes et caissettes) n’est plus prioritaire. La préconisation est de conserver à domicile les emballages et le papier jusqu’à nouvel ordre. Les apports volontaires (verre, textiles) ne sont pas prioritaires : limiter les déplacements et conserver les emballages. Les déchetteries sont fermées.
+ d’infos sur http://sictomouest.blogspot.com/

Aire sur l’Adour, Terralia (PAPREC), chemin rural Rouzet – 05 58 03 21 38

La déchetterie est ouverte de 8h à 12h15 et de 14h à 16h. Attention, les professionnels qui n’ont pas de compte ne seront pas acceptés en période de confinement.

Ce qui suit est valable dans toutes les déchetteries :
Pour des raisons sanitaires évidentes, il est demandé que les mouchoirs, masques et gants usagés soient jetés dans un sac plastique dédié, résistant et fermé. L’air doit avoir été chassé pour que le sac plastique n’éclate pas. Ce sac doit être soigneusement refermé et placé dans le sac poubelle des ordures ménagères. En tout état de cause, ces déchets ne doivent absolument pas être jetés dans la poubelle des déchets recyclables (emballages, papiers, cartons ou plastiques), dans le compost ou bien dans la nature.

 

La liste des déchetteries ouvertes n’est pas exhaustive. Pour consulter d’autres prestataires de gestion des déchets, rendez-vous sur le site du réseau des CMA Nouvelle Aquitaine.

Pour toutes questions liées à l’impact de la crise sanitaire sur vos entreprises, nos équipes sont mobilisées pour vous répondre.

par téléphone aux heures de bureau au 0558 058 181
@ par mail à l’adresse dédiée soutien-covid19@cma-40.fr

Retrouvez toutes les informations importantes sur la gestion de la crise 7j/7 et 24h/24
sur notre site http://www.cma-landes.fr/infos-covid-19/
sur nos réseaux sociaux @artisanat40. #Covid19Artisanat40

 

Artisans du bâtiment

COVID19 : le guide officiel de l’OPPBTP est enfin sorti!

Le guide officiel de recommandations que les organisations professionnelles du BTP (CAPEB, FFB, FNTP et SCOP) ont établi avec l’OPPBTP et l’IRIS-ST, validé par les ministères du travail et de la santé est enfin sorti ! Il recense toutes les mesures et consignes nécessaires et indispensables à mettre en oeuvre pour assurer la santé et la sécurité des salariés au travail.

Le guide officiel de l’OPPBTP est enfin sorti !

Un guide officiel et une boite à outils

Ce guide officiel est disponible ici : télécharger le guide
Une boîte à outils accompagne le guide et sera enrichie ultérieurement par l’OPPBTP : découvrir la boîte à outils

Le guide officiel répond point par point et de façon opérationnelle aux questions que les entreprises du BTP se posent pour organiser leur activité dans le contexte d’épidémie du coronavirus. De surcroît, il liste les mesures urgentes et spécifiques à mettre en œuvre pour assurer les conditions sanitaires nécessaires aux salariés du BTP, en complément de toute mesure sanitaire édictée par les pouvoirs publics. On entend par salariés le personnel appelés à travailler en bureaux, ateliers, dépôts, chantiers et autres lieux,

Ce guide officiel de recommandations contient des fiches pratiques qui non seulement détaillent certaines dispositions pour protéger les salariés, mais encore constituent des outils « facilitateurs » pour les chefs d’entreprise. Ces fiches visent à aider les chefs d’entreprise à mettre en oeuvre les recommandations du guide officiel et à en garder la traçabilité.

Dans le contexte de crise sanitaire d’ampleur exceptionnelle, l’application de ces mesures est une condition incontournable des activités du BTP. Il appartient à chaque entreprise d’évaluer sa capacité à s’y conformer et de prendre les dispositions nécessaires.

 

La CAPEB Landes communique :

«Ce guide ne constitue pas une obligation pour les entreprises de reprendre les chantiers

Dans le contexte de la crise sanitaire d’ampleur exceptionnelle, la mise en œuvre de ces mesures est une condition incontournable à la reprise des activités du BTP mais il est important de rappeler que ce guide ne constitue pas une obligation pour les entreprises de reprendre les chantiers. Il va permettre à chaque entreprise de déterminer, chantier par chantier, si elle est en mesure de respecter les préconisations sanitaires. Et alors dans ce seul cas, elle pourra envisager une reprise ! »

Patrick Lalanne, président de la CAPEB Landes

Cependant, la CAPEB Landes rappelle que le respect des recommandations n’est pas la seule condition à une reprise d’activité. « Ai-je suffisamment de collaborateurs présents pour assurer les chantiers ? Est-ce que j’ai des chantiers sur lesquels je ne suis pas interdit d’intervenir ? Mes partenaires négoces et distributeurs sont-ils en capacité de me fournir les matériaux en quantité suffisante pour réaliser les travaux ? » sont quelques-unes des nombreuses questions que doit aussi se poser le chef d’entreprise pour définir s’il peut reprendre : partiellement, totalement ou pas du tout…

 

Une règle d’or : s’interdire d’intervenir quand il n’est pas possible de mettre en œuvre les mesures de sécurité

Mobilisé aux côtés des 4200 entreprises du BTP landaises depuis le début de la crise sanitaire, la CAPEB considère que la reprise d’activité ne doit concerner, dans un premier temps, que les activités essentielles : les travaux d’urgence,de mise en sécurité et de dépannage. Nous préconisons en effet d’attendre d’une part les retours du terrain sur les éventuelles difficultés de mise en œuvre du guide, et d’autre part de mieux apprécier l’évolution de l’épidémie avant d’envisager une intervention pour tous les types de travaux. La reprise de l’ensemble des activités pourra elle s’étudier dans un second temps en fonction de l’évolution de la situation sanitaire et des particularités locales.

La CAPEB rappelle également les points suivants :

  • Evidemment, chaque entreprise reste libre de ses choix.
  • Une règle d’or : s’interdire d’intervenir quand il n’est pas possible de mettre en oeuvre les mesures de sécurité préconisées dans ce guide. Dans le cas contraire, la responsabilité du chef d’entreprise pourrait être engagée.
  • Nous recommandons, enfin, aux entreprises de ne pas faire travailler leurs apprentis sur les chantiers et/ou en atelier

Artisans landais, retrouvez toutes les infos sur www.capeb.fr/landes  
La CAPEB répond à vos interrogations au 05 58 75 60 99. 

 

Et la CMA40 vous rappelle :

Artisans de tous secteurs d’activité, nos experts de l’artisanat répondent à toutes vos questions :
par téléphone aux heures de bureau au 0558 058 181
@ par mail à l’adresse dédiée soutien-covid19@cma-40.fr

Retrouvez toutes les informations importantes sur la gestion de la crise sanitaire 7j/7 et 24h/24
sur notre site www.cma-landes.fr/actualites
sur nos réseaux sociaux @artisanat40. #Covid19Artisanat40