Grand débat des artisans à Tartas

Grand débat, les artisans se mobilisent

L’artisanat est une filière économique majeure qui doit peser dans les débats. C’est pourquoi la CMA et l’U2P (Union des entreprises de proximité) des Landes ont invité les artisans landais à réfléchir et à débattre sur leurs problématiques artisanales de tous les jours, le 4 mars à Tartas.

Les échanges se sont articulés autour de l’accès aux financements, la fiscalité, l’aménagement du territoire, les normes et la réglementation, la transition écologique. La soixantaine d’artisans présents ont évoqué ensemble leurs préoccupations quotidiennes.
Des pistes de solutions ont été débattues, puis consignées dans le compte-rendu transmis à CMA France pour faire entendre la voix de l’artisanat local. Ce rapport landais vient incrémenter les contributions de toutes les autres CMA de France.

Retrouvez l’intégralité du rapport grand débat des artisans landais et ci-dessous une synthèse des points essentiels du débat.

Accès aux financements

  • Principales difficultés : rôle complexe des acteurs Europe, Etat, région, EPCI, complexité administrative, délais d’instruction trop longs, relation avec les banques, manque d’information etc.
  • Pistes de solutions : centraliser les dispositifs, obliger les banques sur des engagements gagnant-gagnant, instaurer un budget public unique, renforcer le dispositif d’aide administrative etc.

Fiscalité

  • Principales difficultés : trop de taxes, imposition sur les dividendes, CFE, injustice de traitement selon les régimes fiscaux, redevances TEOM, taxe sur les enseignes, complexité administrative et difficulté de lecture, absence d’information sur l’usage des prélèvements etc.
  • Pistes de solutions : harmoniser les taux et les procédures de collecte des taxes, demander un rapport précis sur la destination des fonds prélevés, renforcer le service public sur les aides et conseils administratifs et fiscaux, rétablir l’égalité de traitement en réduisant le nombre de régimes fiscaux etc.

Aménagement du territoire

  • Principales difficultés : mobilité, déséquilibre commercial entre grandes surfaces et services de proximité, plans locaux d’urbanisme intercommunal etc.
  • Pistes de solutions : réintroduire les professionnels dans la commission départementale d’équipement commercial, dynamiser les centres bourgs et pôles de quartiers etc.

Normes et réglementations

  • Principales difficultés : communication défaillante, frein à l’embauche, coût exorbitant, manque de reconnaissance pour les artisans vertueux, rythme trop élevé etc.
  • Pistes de solutions : renforcer la concertation avec les organisations professionnelles, augmenter la pédagogie, prévoir des indicateurs de mesure d’efficacité, harmoniser et renforcer les contrôles, traitement égalitaire etc.

Transition écologique

  • Principales difficultés : pas de reconnaissance pour les artisans qui font des efforts, trop de lobbying, mondialisation = bilan carbone catastrophique, investissements coûteux, marché du bio « réalité ou supercherie ? » gaspillage de l’eau, business de la gestion des déchets, intensité des flux logistiques etc.
  • Pistes de solutions : éduquer les très jeunes générations, développer un plan amiante plus ambitieux, promouvoir les actions remarquables et artisans vertueux, prolonger la vie des produits de consommation, renforcer les contrôles, réguler le productivisme, réduire les emballages, développer les recycleries et la réduction des déchets à la source etc.

 

L’U2P, c’est quoi ? L’union des entreprises de proximité réunit les syndicats professionnels de l’artisanat de l’alimentaire (CGAD), des services (CNAMS), du bâtiment (CAPEB) et des professions libérales (UNAPL).

 

Retrouvez toutes les informations importantes sur vos réseaux sociaux
grâce au hashtag #GrandDebatArtisanat.

+ D’INFOS auprès du service Communication :

Claudine Vidal c.vidal@cma-40.fr 0558058174
Perrine Guinel p.guinel@cma-40.fr 0558058182