Des solutions pour faire face à la grève SNCF

Suite au mouvement de grève des personnels de la SNCF pour les mois d’avril,mai et juin. L’état se mobilise pour faciliter la continuité de l’activité économique sur notre territoire. 

 

Deux dispositifs pour favoriser la poursuite normale de l’activité aux usagers:

Le covoiturage :

Utilisation par plusieurs automobilistes et à tour de rôle d’une seule voiture pour effectuer le même trajet. il peut être initié soit par l’automobiliste lui-même, soit par l’intermédiaire d’une association ou d’une entreprise et constitue une vraie réponse au mouvement de grève. De plus, ce mode de transport offre des avantages économiques et environnementaux.

Fiche pratique d’information : https://www.ecologique-solidaire.gouv.fr/covoiturage-en-france

Le télétravail :

Pour ceux qui redoutent aussi les bouchons sur la route dus à la gréve des personnels de la SNCF, une des solutions consiste à  opter pour le télétravail. Des ordonnances pour renforcer le dialogue social simplifient le recours au télétravail pour les entreprises et leurs salariés.

« tout salarié qui souhaite télétravailler doit informer l’employeur de son intention et doit recueillir l’accord oral, ou écrit de son employeur « .

Autre possibilité, si une charte ou un accord collectif existe, le télétravail s’applique dans les conditions prévues par ces documents. En cas de refus, l’employeur doit motiver sa décision.

Enfin, certains salariés envisagent aussi de poser un jour de RTT. Cela peut être fait jusqu’au dernier moment en cas de grève des transports.

Fiche pratique d’information : http://travail-emploi.gouv.fr/actualites/l-actualite-du-ministere/article/mode-d-emploi-teletravail

L’anticipation et la patience sont les maîtres mots.

+ D’INFOS : http://nouvelle-aquitaine.direccte.gouv.fr/